logo pourpour nouveau



 

EXTRAITS DE PRESSE
 
richard desjardins
Il y a de ça trente ans.
La première édition de la fanfare Pourpour.
À l'époque, il n'était pas nécessaire de savoir bien jouer.
Il suffisait d'aimer être ensemble. J'avais remarqué une adorable  petite femme qui y jouait du cor. J'ai donc appris un peu de trombone  pour être plus près d'elle. J'ai eu un enfant d'elle. Aujourd’hui,  l’orchestre joue merveilleusement bien.
Viva Pourpour !
Richard Desjardins 2004
 
patrick-duval
«Plein de choses en eux m’ont séduit…Leur complicité véritable, la diversité des instruments. La possibilité de les voir subitement déclamer un poème, ce lien musical entre le continent nord américain et l’Europe… Cette fanfare a un côté très romantique. Elle offre un voyage. On embarque. Et quand on ressort, on est bien.»
Patrick Duval, directeur de Musiques de Nuit,
Bordeaux, France (2008)
 
Harrisson
"The most enjoyful music I've heard in a long time."
Georges Harrison, avril 2000
 
Extraits de presse... La Pourpour
« La Pop du dernier siècle au grand complet (…), le nouvel album de la fanfare Pourpour : un disque forain mélodique, lyrique, joyeux, dense, cinématographique, rempli de contrastes, avec ses moments loufoques, théâtraux et même doucement free »
— Yves Bernard, Le Devoir, 22 septembre 2015
«Voici un projet comme nous les aimons. Avec ses 20 bougies à la clé, la fanfare Pourpour, véritable institution communautaire et joyeuse propage encore la bonne parole, pour les petits et les grands. Dans un esprit tout à fait Nouvelle-Orléans ou banda, ces ensembles que nous voyons fleurir dans le sud de la France lors des fêtes de village, les 22 musiciens et musiciennes ont toujours le feu sacré.«
— Christophe Rodriguez, Journal de Montréal, Québec, 2015
«La Pourpour s’inscrira comme une œuvre majeure parmi les réalisations de la Fanfare Pourpour. Un disque multiple où la poésie s’éclate dans des orchestrations inventives et des paroles en toute liberté. Une écoute qui fait du bien en ces temps où tant de musiques restent dans l’ombre… dans l’ombre des moules imposés.«
— François Martel, Vinyle en mille morceaux, Radio CIBL 101,5 FM, Québec, 2015
« Le 5e disque de la fanfare Pourpour, une vrai fête avec 19 musiciens (…)Un big band exceptionnel en évolution constante.»
— Francine Grimaldi, Samedi et Rien d’Autres, Ici Radio Canada Première, Montréal 2015
Extraits de presse… Danse des Breloques
«Sound quality is superb. Time to take out whatever moves you and boogie along with Fanfare Pourpour’s freewheeling musical spirit.«
— Tiina Kii, The WholeNote (Canada), 2011
«Fanfare Pourpour […] celebrates their love for accessible dance tunes coming from a diversity of traditions.»
— Dolf Mulder, Vital #746 (Pays-Bas), 2010
«As each new number queues up, a different kind of smile crosses your face.»
— Stephen Fruitman, Sonomu (RU), 2010
« […] La Pourpour, c’est ça, rien à moitié. De la musique de bonne humeur, […] de la joie de vivre à écouter en plein air ou dans un film italien. […] La relève Pourpour porte une casquette pour se donner un genre, la vieille garde pour cacher sa calvitie
— Josée Blanchette, Le Devoir, Québec, 2010
« […] La fanfare Pourpour n’a rien perdu de sa fraîcheur et de sa spontanéité »
— Emilie Russo, le Plateau, Québec, 2010
Extraits de presse… Karusell Musik
« Toujours est-il que les fondateurs de cette phalange ont malaxé les folklores du monde avec les rythmes du globe pour accoucher de cette musique aussi fraîche qu’heureuse. »
— Serge Truffaut, Le Devoir, Québec, 2008
«[…] La fanfare Pourpour a pu donner sa pleine mesure dans un concert avec l'accordéoniste Lars Hollmer; dix-neuf musiciens interprétant à fond les ballons des airs d'Europe de l'Est, des mélodies de bal populaire, merengue, valses et polkas! Le tout livré dans une enveloppe sonore somptueuse, scellée par un Bernard Grenon des grands soirs. Bref, où est ce disque?» 
— Régean Beaucage, ImproJazz, France, 2005
«[…]It was a wonderful match. Both Lars and the 19 piece ensemble both embrace a fun-filled and festive vibe. Lars provided tunes based on Scandinavian folk themes that were always touching and made everyone smile.[…] It was cartoon music for children of all ages, quite delightful and refreshing from the more serious side of things. […]»
— Bruce Gallanter, Downtown Music Gallery, États-Unis, 2005
Extraits de presse... Le Bal
«[…] un orchestre souvent redoutable, qui, s’il garde la nostalgie des valses d’antan, s’est ouvert à des sonorités et textures très éloignées[…]»
— Luc Bouquet, ImproJazz, France, 2005
«[…]un monde ou le bonheur marche d’un pas léger au rythme de la valse, avec un air vaguement nostalgique.»
— Réjean Beaucage, La Scena Musicale, Québec, 2004
«Ce cocktail musical à la fois savant et sans prétention donne envie de descendre danser dans la rue[…]»
— Frédérique Doyon, Le Devoir, Québec, 2004
«Sans prétention, pourtant, ce corpus impressionne, s’avère nettement au-dessus de la moyenne des fanfares[…]»
— Alain Brunet, La Presse, Québec, 2004
«it's imbued with the indomitable spirit of the 1945 resistance film Les enfants du paradis.»
— Juan Rodriguez, The Gazette, Québec, 2004
«Un amalgame chavirant et rafraîchissant qui jouit d’un engouement renouvelé en ce 21e siècle.»
— Olivier Robillard Laveaux, Voir, Québec, 2004
«[…] la Fanfare est le meilleur remède contre la morosité et les jours de cafard[…]»
— Patrick Baillargeon, Ici Montréal, Québec, 2004
Extraits de presse…Tout le monde
«[…] tout là-dessus exalte l’émerveillement, la beauté, la liberté mais sans nier la tristesse et la cruauté. Pour tout dire, la fanfare Pourpour joue pour tout le monde. Même moi. Foi d’ancien exclu de la parade. »
— Sylvain Cormier, Le Devoir, 1999
«[…] Guitares acoustiques, accordéons, violon, cuivres, hanches, cris d’allégresse et gracieuses stepettes.[…]La fanfare Pourpour propose un métissage traversé par les musiques du monde.»
— Alain Brunet, La Presse 1999
«Des échos de Nino Rota et de Kurt Weill. Un mélange de vents d’Est, parfumés de klezmer, de fête foraine, d’atmosphère à la Radio days de Woody Allen, de Nouvelle-Orleans et de musique de « char qu’on pousse au boutte» en traversant le rang de gravelle d’une verte campagne.[…] Essayez d’imaginer. Un roulement de caisse claire et c’est parti.»
— Pierre Boulet, Le Soleil,1999
“ It’s funny that in an area where so many revel in the self-inflicted “underground” label, the real thing isn’t at all what you’d expect. It’s much better.”
— Charlie McKenzie, The Hour, 1999
« À 22 h. la fanfare Pourpour distillait une musique empreinte de romantisme qui a captivé le public du parc Hydro-Québec. Doux, lyriques, parfaitement exécutés, les airs de valse parfumée aux effluves slaves avaient de quoi séduire. En boni, Mara Tremblay s’était jointe à la fanfare. Du bonheur.»
— Philippe Renaud, La Presse, 2001, aux Francofolies de Montréal.
“So enthralled was the audience they even managed to coax a few reserved Upper-Canadian couples onto the floor to waltz. Magnifique!”
— Peter Meisenheimer, Guelph Mercury, 2002 au Guelph Jazz Festival.

trans dummy

5e CD La POURPOUR 2015

FESTIVAL DE MAYO 2012

CABARETS SOUS LES ARBRES

BAL DE L'AVENIR 2010-2014

DANSE DES BRELOQUES 2010